à consulter
Compte rendu
journée Régionale “Agroforesterie et Paysage“
17 déc 2009 /
Noilhan
Compte rendu journée d'échanges sur l'agroforesterie
16 juin 2010 Toulouse
 
Téléchargez
La Ferme En Coton à Auch (32) :
exemples d'aménagements agroforestiers
Jack Delozzo à Noilhan (32) :
exemples d'aménagements agroforestiers
L'agroforesterie du Global au local
Synthèse de la rencontre du
1er juin2012 - Toulouse et Noilhan
Compte-rendu du voyage d'études en Extrémadure / mai2011
GUIDE "l'agroforesterie dans les règlementations agricoles"
 
tarif des plantations agroforestières
 
l'Agroforesterie

en savoir + >>>

 

tab

Programme régional
d'accompagnement
de l'agroforesterie
en Midi-Pyrénées
en savoir + >>>>

 

documentation à télécharger

 
agroforesterie De Lozzo Noilhan 32
REGENA - REseau GErsois d'inNovation en Agroforesterie

Réconcilier Arbre & Agriculture / Économie et Écologie

agro
mois

des alignements d’arbres espacés de 25 à 40 mètres sur des bandes enherbées,
dans des parcelles cultivées ou pâturées

L’idée de l’Agroforesterie consiste à introduire des rangées d’arbres dans les surfaces dédiées à la production agricole, animale (sylvo-pastoralisme) ou végétale (agrosylviculture, pour des cultures annuelles comme pérennes).
Ce principe de complantation, que l’on trouvait sous des formes traditionnelles de pré vergers ou de joualles (arbres et vignes) est une pratique ancienne et toujours extrêmement répandue dans les pays tropicaux ou méditerranéens et dont on connaît par exemple les paysages typiques de Huertas et Dehesas espagnols ou encore de Montados portugais qui visent à limiter principalement les excès du climat : ensoleillement, pluies violentes.
L'agroforesterie trouve toute sa justification économique et environnementale dans l’avenir et les enjeux de l’agroécologie et de l'agriculture  : changement climatique, coûts des intrants, économie de l’eau. Cette idée toute simple, qui tient du bon sens paysan, vise à tirer le meilleur profit de la complémentarité des besoins des arbres et des cultures, à condition bien sûr que les uns et les autres soient parfaitement adaptés au terroir.
L’agro-sylvi-culture moderne tient compte des contraintes techniques liées à la motorisation des cultures (espacement des rangées d’arbres, élagage, dégagement de tournières… et optimise les nombreux intérêts économiques et environnementaux offerts par ce type d’aménagement intégré.

Augmenter le rendement des cultures - Protéger les animaux d'élevage
Donner de la plu-value à l'exploitation
Produire de la biomasse - Produire du bois (bois d'œuvre, bois-énergie et BRF) -
Améliorer les sols et Limiter l'érosion - Réguler la ressource en eau - Filtrer les pollutions diffuses Préserver la biodiversité - Abriter la faune auxiliaire
Limiter les stress climatiques - Réduire les intrants

Une combinaison gagnante
Une parcelle agroforestière bien conçue et bien conduite a une productivité supérieure à celle de l’assolement où chaque espèce est cultivée séparément.
Le bénéfice de cette synergie a été démontrée dans différents programmes de recherches, depuis plus de dix ans. Plus encourageant encore, ces résultats ne sont qu’à leur début.
L’augmentation de la biodiversité, l’amélioration du sol et les effets climatiques principalement dus à la présence d’arbres bonifient le potentiel de la parcelle en ce qui concerne le comportement de l’eau et la santé des végétaux. La culture et le rendement des plantes agricoles et des arbres ne peuvent qu’être optimisés, une logique simple qui va à l’encontre de bien des idées reçues.
Ainsi arbre et culture ne sont pas concurrents mais bien complémentaires.
Sur le plan économique, le rendement global d’une parcelle agrosylvicole est augmenté de 30 %. Si le rendement des cultures peut être légèrement diminué les premières années (5 % environ), celui-ci est compensé ultérieurement et bénéficie rapidement du rôle protecteur des arbres : protection mécanique et climatique au sens large et protection biologique du fait de la présence d’auxilliaires et de leur action phytosanitaire.
Pour la production de bois, ici encore le bilan est positif, on constate un accroissement supérieur des diamètres de troncs et une meilleure qualité du bois, les arbres profitent d’une faible densité de plantation et absorbent une partie des fertilisants non utilisés par les cultures.
Sur le plan environnemental, même s’il est difficile aujourd’hui de dissocier économie et impacts écologiques, les contributions des faciès agroforestiers sont multiples : diminution des intrants (fertilisants et phytosanitaires) économie et régulation de l’eau, amélioration et protection du sol, stockage du carbone, effets microclimatiques positifs et qualité des paysages agricoles.

L’agroforesterie apparaît ainsi comme une réponse audacieuse aux enjeux agro-économiques, agroécologiques et agrotechniques
d’une agriculture moderne et résolument durable.

 

Plus d'informations :


www.agroforesterie.fr
www.agroof.net

www.agroforestry.eu

AGROFORESTERIE, produire autrement
Réalisation : Fabien Liagre et Nicolas Girardin
AGROOF production - Durée 65 mn
Tourné entre 2006 et 2008, dans différentes régions de France, auprès d'agriculteurs, éleveurs, chercheurs, forestiers et professionnels du bois, le film présente un tour d'horizon des systèmes de productions agroforestiers et interroge, à la lumière du contexte actuel et futur de l'agriculture et de la filière bois, la crédibilité de ces pratiques, comme une voie de diversification possible des exploitations agricoles.
Voir la bande-annonce et des extraits du film
Agroforesterie ; Des arbres et des cultures
Christian DUPRAZ et Fabien LIAGRE - éd. France agricole 2008
Quelle est l’influence des arbres sur les cultures ? Comment les arbres peuvent-ils tirer partie de la présence des cultures ? Quels effets de ces associations sur le bilan hydrique, le cycle de l’azote, la fixation de carbone, la préservation de la biodiversité ? Et au final, l’agroforesterie, dans quelles conditions est-ce productif ? Rentable ?
Vous trouverez aussi les conseils pour réussir votre projet agroforestier, de la plantation des arbres à leur récolte, du choix des espèces d’arbres et des cultures intercalaires à leur gestion quotidienne. Il y a mille agroforesteries possibles. Puisse cet ouvrage vous permettre d’inventer la votre.
agrof liagre

AgroforesterieS, la revue française des arbres ruraux

La Revue de l'Association Française d'Agroforesterie

... téléchargez le numéro 1...